The Walking Dead saison 1 : épisode 2 – « Privés d’aide »

24 avril 2016

The Walking Dead vous a manqué ? Nous aussi ! Au cas où vous n’auriez pas lu l’épisode précédent, vous pouvez le trouver ici. C’est parti pour le deuxième épisode, intitulé « Privés d’aide ».

Le sauvetage

Nous retrouvons notre cher Lee, trois mois plus tard, en train de chasser dans la forêt, en compagnie d’un certain Mark, qui aurait rejoint notre groupe entre-temps. Il nous faut chasser, car le groupe, à court de nourriture, a faim. Malheureusement pour nous, le gibier se fait rare, notamment à cause des zombies qui attaquent tout ce qui bouge. La faim n’est apparemment pas le seul soucis du groupe. Il y aurait des tensions internes, surtout entre Lily et Kenny. Ces deux-là ne peuvent pas s’encadrer. Un cri d’homme retentit un peu plus loin et nous coupe dans notre discussion. Inquiets, nous nous rendons à la source du cri. Là, nous trouvons un homme pris dans un piège à ours et deux jeunes garçons en uniforme scolaire. Ils nous prennent d’abord pour des bandits mais nous demandent de l’aide quand ils comprennent que nous n’en sommes pas. Nous essayons de l’aider à retirer le piège. Pas de chance, il est bloqué et des zombies arrivent. Impossible d’ouvrir le piège ni de couper la chaîne. Premier choix : le laisser en proie aux zombies et partir, ou bien lui couper la jambe et le ramener au camp pour tenter de le sauver. Nous avons choisi la deuxième option. Choisir de couper une jambe n’est clairement pas un choix facile, en même temps dans l’autre cas il n’a aucune chance de survie, alors que si on coupe sa jambe on peut tenter de le sauver au camp.

On coupe donc sa jambe et on s’enfuit. Un des deux lycéens se fait attraper par un zombie en route et l’autre parvient à s’échapper avec nous.

lee_couper_jambe walking dead

Tous condamnés

Nous revenons au camp et c’est la panique. Katja doit s’occuper du blessé du mieux qu’elle peut même si elle n’est que vétérinaire. Lily et son père nous engueulent parce qu’on ne doit pas ramener d’autre survivants. Notre groupe a un problème de famine. Nous ne pouvons donc pas nous permettre de sauver des inconnus et de ramener de nouvelles bouches à nourrir. Mais cet homme avait besoin d’aide ! Nous ne pouvions tout de même pas le laisser se faire dévorer devant nos yeux. Énervée qu’on remette en cause son rôle de leader, elle nous relègue sa mission : distribuer les rations de nourriture du jour. Nous devons choisir quels membres du groupe nourrir.

Tout d’abord Clémentine eh bien parce que… c’est Clémentine quoi. Notre petite protégée adorable et courageuse. Nous avons juré de prendre soin d’elle. Ensuite, Duck. Pourquoi ? Eh bien encore une fois, nous avons pensé aux enfants en premier, même si ce n’est pas forcément un choix rationnel. Nous avons ensuite choisi de nourrir Kenny, qui est notre meilleur allié dans cette aventure. Il nous fait part de son envie de quitter notre camp pour rejoindre la côte et trouver un bateau. Nous allons dans son sens de manière ou de toute façon nous n’avons plus de nourriture et tous les animaux du coin sont tués par les zombies. Enfin, nous choisissons de nourrir Ben, notre nouveau compagnon. Nous lui avons laissé la moitié d’une pomme pour le réconforter un peu : il vient de perdre son ami et son prof. Apparemment, notre choix a été mal vu par certains membres de notre groupe. Nous revenons ensuite vers Katja. Triste nouvelle : l’homme est mort malgré ses tentatives pour le sauver. Alors que nous la réconfortons, le cadavre de l’homme se relève soudainement et tente de la mordre. Nous pouvons la sauver de justesse. Tous les regards se tournent vers Ben. Pourquoi ne pas nous avoir dit qu’il avait été mordu ?! Ben nous informe alors de la terrible vérité. Il n’a pas été mordu. En réalité, tous les cadavres se relèvent, si leur cerveau n’est pas détruit. Nous nous transformons tous quand nous mourrons, même si nous n’avons jamais été mordu.

ben walking dead

Une lueur d’espoir

Après cette révélation, les cloches de notre système d’alarme (mis en place par l’ingénieux Doug) se mettent à sonner. Deux hommes se trouvent à l’entrée du camp. Méfiants, nous leur demandons ce qu’ils veulent. Ils cherchent de l’essence pour la clôture électrique de leur ferme, qui leur sert à repousser les zombies. Nous en avons. Ce que nous n’avons pas en revanche, c’est de la nourriture. Ils nous proposent de venir à leur ferme pour échanger notre essence contre de la nourriture. Ils disent en avoir plein, et qu’ils ont même une vache ! Nous acceptons de nous y rendre en petit comité pour aller vérifier que l’endroit est bien sûr. Nous partons donc en compagnie de Doug, Ben, et Mark, tandis que les autres gardent notre abri. Sur la route nous apercevons des bandits qui ont l’air très dangereux. Les deux hommes, Danny et Andy nous disent qu’ils font du grabuge dans la région mais qu’ils n’ont jamais réussi à les attaquer grâce à leur clôture électrique. Arrivés à la ferme, nous rencontrons Brenda, la mère des deux hommes, qui sont frères. Très accueillante, elle nous remercie de leur apporter de l’essence. Elle nous tend un panier rempli de bon fromage en échange. Notre groupe est émerveillé. Ce bon fromage vient de leur vache, qui, malheureusement, est malade. Mais qui c’est qui a un vétérinaire dans son groupe ? C’est nous ! Nos trois hôtes sont ravis et nous proposent de tous venir pour la journée. Ils prépareront un bon dîner pour tout le monde. En échange, nous aiderons à la ferme et Katja s’occupera de soigner la vache.

danny_andy_freres walking dead

Les bandits

C’est décidé ! Doug et Ben vont chercher le reste du groupe, tandis que Mark et Lee, à la demande d’Andy, vont faire le tour de la ferme près de la clôture électrique afin d’enlever les zombies qui seraient restés électrocuté sur la barrière. En chemin, Mark nous fait part de son enthousiasme a propos de cette ferme. Il espère pouvoir y rester, afin d’avoir de la nourriture et la sécurité de la barrière électrique. Nous restons cependant mitigés. Certes, ça a l’air d’être une bonne opportunité, mais nous connaissons à peine ces gens et il ne faut pas faire confiance aussi facilement. Nous trouvons un dernier zombie sur notre chemin. Pour le débloquer, il faut enjamber la clôture et passer de l’autre côté. Au moment ou nous dégageons le zombie, la clôture se remet en marche alors que nous sommes à l’extérieur de la ferme C’est bien sûr à ce moment là que des bandits arrivent et nous attaquent. Le pauvre Mark se prend une flèche dans l’épaule. « Connards, donnez nous la nourriture ! Vous avez cru pouvoir nous tromper ? Allez vous faire foutre, maintenant on vient prendre ce qu’on veut » nous crient-ils. Étrange… Même très suspicieux. Nos hôtes ont peut-être des choses à cacher. Nous parvenons tant bien que mal à revenir à l’entrée de la ferme. Tout notre groupe est arrivé. Brenda est horrifiée de la blessure de Mark et l’emmène à l’intérieur de la maison pour le soigner. En attendant, nous exigeons des explications aux deux frères. Andy aurait fait une fausse manipulation sur le générateur et la clôture se serait activé accidentellement. Pour les bandits, les frères nous expliquent qu’ils avaient un marché avec eux : il leur donnaient de la nourriture pour qu’ils arrêtent de les attaquer. Mouais. C’est quand même louche tout ça.

mark_fleche walking dead

Une femme bien étrange

Nous décidons de partir à la recherche du camp des bandits avec Danny. Nous trouvons un petit camp abandonné. Nous décidons de le fouiller. Danny ne nous quitte pas des yeux, et nous demande sans cesse ce que nous trouvons, d’un air un peu bizarre, comme s’il avait peur que l’on découvre quelque chose de compromettant. Nous jetons un coup d’oeil dans la tente et … nous trouvons la casquette de Clémentine ? Mais que fait-elle ici ?

À ce moment, une femme sort d’un buisson, une arbalète pointée vers nous. « Posez vos armes. Je sais qui vous êtes et ce que vous faites. Vous êtes des monstres ». Bien que cette femme ait l’air folle dans son comportement, ce qu’elle dit est assez inquiétant. Mais comment a-t-elle obtenu la casquette de Clémentine ? « Je lui ai volé c’est vrai. Mais vous me l’avez volé elle ! » nous répond-elle. Quoi ? Ce qu’elle dit est très étrange. Une vague idée nous traverse l’esprit : serait-elle sa mère ? Non, impossible ! Elle ne lui aurait jamais volé son chapeau, et elle se serait manifestée auprès de notre groupe. Et cette femme a l’air folle. Avant qu’elle ne puisse en dire d’avantage, Danny lui tire une balle en pleine tête. Bien que contrarié par son geste et d’autant plus suspicieux, nous retournons à la ferme.

folle_jolene_femme walking dead

Derrière la porte de la grange

Lorsque nous revenons, il est tard. Le dîner est presque prêt. Nous décidons d’aller dans la grange voir les enfants, Katja et la vache. Lorsque nous nous approchons de la grande porte au fond de la grange, Andy devient nerveux et nous dit de ne pas nous en approcher. Il dit qu’il n’y a rien à voir et qu’il ne faut pas mettre le bazar. Encore un comportement suspect, et cette fois-ci, nous ne sommes pas les seuls à le remarquer. Kenny aussi. Il souhaite trouver un plan pour ouvrir la porte sans qu’ils ne le remarquent, mais Andy reste près de nous à nous surveiller du coin de l’oeil. Afin de détourner son attention, nous allons discrètement saboter un des générateurs de la clôture. Celui-ci va le réparer et ne peut plus nous surveiller. Brenda appelle pour le dîner. Tout le monde y va sauf nous. Nous allons ouvrir la grange et le spectacle qui nous attend nous glace d’effroi. Une pièce remplie de sang avec d’effrayants outils métalliques comme une boucherie tout droit sortie de l’enfer. Andy se tient derrière nous. « Je t’avais dit de ne pas fouiner dans la grange » nous dit-il. Mais qu’est-ce que c’est que cette pièce ?! « Nous chassons parfois du gibier et nous le découpons dans cette pièce. On a juste oublié de nettoyer… » Un peu gros tout de même…

boucherie_grange walking dead

Le bon barbecue

Nous rentrons dans la maison. Tout le monde se tient à table. Menu de ce soir : barbecue. Mark n’est pas à table ? Non, il se repose en haut car il est blessé. Nous ne l’avons pas vu de tout l’après-midi, c’est bizarre. Nous avons un mauvais, très mauvais pressentiment. Nous prétextons vouloir nous laver les mains, ce qui nous laisse le champs libre pour aller à l’étage pour trouver Mark. Il n’est pas dans la chambre, mais on voit de la lumière sous une étagère suspecte. Nous poussons l’étagère sur le côté. Il y avait une porte derrière. On ouvre la porte et… vision d’horreur : Mark est allongé par terre, à demi-conscient et il lui manque ses jambes. « Ne mangez pas le dîner » nous dit-il dans un murmure gémissant. Horrifié, nous dévalons les escaliers. Il faut à tout prix empêcher Clémentine de manger ça ! Nous déboulons dans la salle à manger sous le regard surpris de tout le monde. Dans la précipitation nous paniquons dans le choix de nos mots. « Arrêtez vous ! Ce sont des gens ! » Des gens ? Qui sont des gens ? On nous prend pour un fou. Qui sont des gens ? Nos hôtes ? Oui en effet ce sont des gens pas des ours ! Forcément personne ne pige. Notre bêtise a fait qu’on a pas pu empêcher Clémentine de manger une bouchée de notre cher Mark. Nous reprenons nos esprits et nous nous montrons plus clair dans nos propos. « Ces gens sont des cannibales et nous sommes en train de manger les jambes de notre ami Mark ». Impossible ! Tout le monde est abasourdi, choqué, horrifié. Tu es sûr de ce que tu dis ? C’est à ce moment que Mark apparaît dans l’entrebâillement de la porte. Il s’est traîné jusque ici, sans jambes. Suite à cette vision d’horreur, le groupe prend enfin conscience de la situation. La famille de cannibales pointe ses armes sur nous, et nous met KO.

mark_cannibale walking dead

Splosh la tête

Nous nous retrouvons enfermés dans une salle, avec Clémentine, Kenny, Lily et son père tambourinant sur la porte de rage. La panique gagnait peu à peu l’équipe tandis que Larry s’énervait de plus en plus sur la porte. Ce fut la dernière fois qu’il s’énerva. D’un seul coup, il se raidit. Son coeur le lâcha, et il tomba raide sur le sol. « Il fait une crise cardiaque ! » s’affola sa fille. Tandis qu’elle commençait à essayer de le réanimer, Kenny nous fit part de ses inquiétudes. Pour lui, Larry était déjà mort, et il allait se transformer en zombie dans quelques minutes. Il fallait lui détruire le crâne. Nous avions alors le choix entre aider Lily à essayer de le réanimer, ou bien aider Kenny à achever Larry. Le choix a encore été assez simple. À vrai dire, Kenny m’a déçu dans cet épisode. Il s’est montré assez égoïste et désagréable, et propose carrément de tuer un homme de notre groupe sans pitié, sans même essayer de le sauver. D’accord, c’est Larry, le personnage que je regretterai le moins s’il venait à mourir tellement il est insupportable, mais tout de même ! Nous avons donc choisi d’aider Lily à le réanimer. Il n’est pas encore mort après tout. Alors que nous essayons tant bien que mal de le réanimer, un énorme bloc de pierre lui tombe sur la tête et vient l’écraser dans une mare de sang. C’est Kenny qui l’a lâché sur sa tête. Larry n’est plus, sa tête est pulvérisée. Lily est anéantie, Clémentine traumatisée, et Kenny fier de lui. Grâce à Clémentine qui se faufile dans un conduit, nous pouvons sortir de la salle. Nous sommes en fait dans la grange, derrière la salle des tortures découverte un peu plus tôt.

larry_mort walking dead

Vengeance

Danny se tient à l’entrée de la grange, fusil à la main, nous tournant le dos. Nous nous saisissons d’une faucille dans la salle de torture, puis nous nous cachons dans un enclos, afin de le prendre par surprise. Malheureusement, il nous repère, et c’est lui qui nous prend par surprise lorsque nous ouvrons la porte de l’enclos. Alors que nous sommes en danger, Kenny ne vient pas nous porter secours. Heureusement, Lily nous sauve in extremis, mettant notre malfaiteur à terre. Nous avons le choix. Le tuer, ou l’épargner ? Le tuer. Après tout, c’est un dangereux cannibale qui a voulu nous tuer et probablement nous manger. Pas de regrets de notre côté, mis à part que la petite Clémentine ne semble pas avoir apprécié ce geste. Dans la maison, Brenda tient Katja en otage. Nous nous approchons doucement, tentant de la raisonner, tandis qu’elle monte les marches des escaliers à reculons. Un pas de plus…. Encore et hop ! Le zombie qu’est devenu notre ami Mark la choppe du haut des escaliers et la mord tandis que Katja parvient à se dégager de son emprise. Il ne reste plus qu’Andy. Nous lui annonçons que son frère et sa mère sont morts et qu’il est le suivant. Anéanti, il nous attaque dans un élan de rage et tente de nous électrocuter contre la barrière électrique. Heureusement, nous prenons l’avantage. Lee se défoule sur le visage de Andy, jusqu’à ce qu’il ne ressemble plus à rien. Puis, il s’arrête. Nous voyons toute la détresse d’un homme qui a perdu sa famille et qui supplie qu’on mette un terme à ses jours. Nous refusons, le laissant à sa misère, et repartons, tandis que sa maman zombie se charge de le mordre.

andy_seul walking dead

Chacun pour soi

Cette étape de notre voyage aura laissé tout le groupe traumatisé. Il est encore plus divisé – peut-être parce que Kenny a tué de sang froid le père de Lily ! – Alors que tout le monde tente de reprendre ses esprits sur le chemin du retour, nous trouvons une voiture abandonnée. Elle est remplie de nourriture et de vivres. De la nourriture, des médicaments, des vêtements ! La chance nous sourirait-elle enfin ? Cependant, cette voiture doit bien appartenir à quelqu’un. Mais il n’y a personne aux alentours. Notre groupe se réjouit et décide de prendre les vivres. Cependant, Clémentine n’est pas d’accord. Pour elle, ce sont les affaires de quelqu’un, et il serait mal de les lui voler. Nous avons donc un dernier choix pour ce chapitre, choisir entre prendre les vivres ou les laisser dans la voiture. Même si une voix nous dit que Clémentine a raison, nous privilégions la survie. Nous n’avons plus de vivres et nous allons mourir sans eux. La voiture est abandonnée. Nous faisons donc le choix de prendre les vivres, et nous retournons au camp.

Bilan

C’est ainsi que s’achève l’épisode 2 de The Walking Dead, un épisode qui aura été riche en émotions fortes avec les cannibales et la mort de Mark et Larry. Cet épisode nous aura un peu fait changer d’avis sur certains personnages. Nous avons beaucoup moins de sympathie pour Kenny, qui étais pourtant super au chapitre 1.

À l’inverse, nous avons un peu plus de compassion pour Lily, qui doit assumer un difficile rôle de leader et qui vient de perdre son père, tué par un de ses compagnons de survie. Nous avons hâte de passer à l’épisode 3 pour découvrir ce qui nous attend ! En attendant, voici le récapitulatif de nos choix pour cet épisode :

The Walking Dead Episode 2 Bilan

D'autres articles pour vous

Aucun commentaire

Laisser un commentaire