TEST : Far Tin Bandits, un shooting game western spaghetti sur mobile

1 février 2018

Ce test vous est proposé par Valentin du blog Five Senses Reviews. Sur son blog, vous trouverez des tests de petits jeux indépendants, en français et en anglais. Son principe est le suivant : analyser un jeu par rapports aux cinq sens humains. 

Far tin bandits est un jeu de tir où vous devez shooter des boîtes de conserve à l’aide d’un bon vieux revolver dont les munitions sont leur contenu, soit… Des fayots. Si le concept n’a pas l’air très sexy présenté comme ça (ni très digeste par ailleurs) le jeu bénéficie d’une ambiance Far West très immersive qui vous remémorera cette époque bénie où vous vous imaginiez en cow-boy en dégommant des trucs au fond de votre jardin ou à la fête foraine. Alors bouclez votre ceinture de shérif, enfliez vos santiags et échauffez vos pouces pour quelques heures de western spaghetti… Accompagnées de haricots !

test far tin bandits mobile

Vue : les graphismes

C’est un jeu assez joli pour un titre sur mobile. Lors de votre aventure, vous traverserez des décors variés : un désert poussiéreux, un lugubre cimetière, un champ de moulins à faire frémir Don Quichotte et une baie infestée de requins. Chacun des 6 mondes vous offrira différentes mécaniques de jeu développées au cours de 12 niveaux plus ou moins ardus. Le character design de vos fayot-jectiles est léché et plutôt rigolo, puisqu’ils sont nommés comme des bandits de la belle époque : Butch Casserole, Big Broad George, The Sundance Kidney, Ned Cafe ou le plus exotique Shinobean entre autres amis diurétiques.

Toucher : le gameplay

Rassurez-vous, il ne s’agit pas juste ici d’exploser de pauvres boîtes de conserve sans réfléchir. 4 variations vous seront proposées. Dans Quick Fire Round, il s’agira… d’exploser des boîtes de conserve sans réfléchir, le plus vite possible. Mais Avoid The Bottles ajoutera un peu de finesse car il faudra éviter de casser les bouteilles de ketchup (ou autre condiment) dispersées dans le niveau. Every Bullet Counts est peut-être la variante la plus challengeante, puisque vous aurez un nombre limité de munitions et que vous devrez utiliser leurs capacités au maximum. Enfin, dans Don’t Lose Tins vous devrez, comme le nom l’indique, ne pas perdre de boîte (les toucher avant qu’elles disparaissent mangées par un requin, par exemple). La courbe de difficulté est progressive et challengeante, bien que la hitbox, parfois approximative, vienne entraver votre progression de manière particulièrement frustrante pour obtenir les médailles (ou parfois simplement pour terminer le niveau). Même le viseur laser disponible n’y fera rien pour les cibles éloignées ou sur les côtés. Mais la victoire n’en est que plus savoureuse quand vous viendrez à bout des difficultés !

test far tin bandits mobile

Ouïe : les sons

La bande son de Far Tin Bandits est graaaaaaaave bien ! Elle vous fera plonger à pieds joints dans son univers western dès que vous entendrez les premières notes de son thème principal à la Django. Différents genres vous accompagneront ensuite, de la country pour le désert rappelant l’ouest américain à des mélodies rappelant la famille Adams pour le cimetière et la baie des requins. La plupart des autres effets sonores tiennent plus du cartoon et sont donc parfois un peu lourds (le gémissement des morts vivants donne sérieusement l’impression qu’ils sont en train de rendre leur ultime déjeuner) mais ils sont cohérents avec l’ambiance générale du jeu.

test far tin bandits mobile

Goût : la durée de vie

Si vous êtes comme moi novice dans l’art du jeu de shoot sur mobile, vous devriez venir à bout de Far Tin Bandits en 4-5 heures, ce qui est plus que raisonnable pour un jeu qui ne vaut qu’un euro. Notez que The Fight Brothers ont pensé le jeu comme un titre sur console, c’est-à-dire que vous ne pourrez pas acheter votre progression comme dans la plupart des jeux sur cette plateforme. Votre chemin vers le succès passera donc par les trois S : skill, sueur et sanglots. Si certains niveaux vous prendront moins d’une minute à compléter en or, d’autres vous demanderont 30 minutes d’entêtement concentré ne serait-ce que pour accéder au niveau suivant sans aucune gratification. La rejouabilité est donc assez élevée, avec 72 niveaux au total à compléter et un leaderboard pour prouver au monde que vous êtes la meilleure gâchette de Bourg Palette. Ne serait-ce pas haricool ?

Odorat : l’expérience globale

Note (de cœur) : Chili con carne

Tout comme la hitbox de Far Tin Bandits, cuisiner un Chili con carne lors d’un premier rendez-vous pourrait se révéler maladroit si vous ne voulez pas que votre instant romantique se transforme en un concours de pets. Cela n’en reste pas moins un mets de choix plein de caractère. Avec sa difficulté progressive et challengeante ainsi qu’une atmosphère chamarrée, cet amusant petit jeu mobile de tir à l’ancienne vous occupera quelques heures. Et si la faim vous vient en voyant toutes ces boîtes de conserve voler, faites vous une platrée de flageolets, ils sont pleins de protéines !

N’hésitez pas à aller voir les autres tests de Five Senses Review 🙂

D'autres articles pour vous

Aucun commentaire

Laisser un commentaire