TEST : Her Story, une expérience d’enquête originale

11 avril 2016

Il y a des jeux qui attirent par leurs graphismes très travaillés, d’autres par leur gameplay riche en possibilités, et il y a ceux qui se démarquent par leur originalité. C’est le cas de Her Story, un jeu indépendant d’enquête policière, à la narration efficace.

banniere her story

Un jeu d’enquête réaliste

En 2014, Sam Barlox, membre de Climax Studio (studio de développement anglais) quitte son équipe pour devenir développeur indépendant avec une seule idée en tête : développer un jeu d’enquête policière à la narration très forte. De cette idée, naît le jeu Her Story, sorti en juin 2015 sur PC, Mac et mobiles. Une de ces particularités est qu’il utilise la technologie FMV (Full Motion Video) qui permet l’insertion de vidéos pré-enregistrées directement dans le jeu, très peu utilisée aujourd’hui mais qui l’était dans certains jeux cultes des années 80-90 tels que Dragon’s Lair, Phantasmagoria ou encore la honte des jeux Zelda : Link : The Faces of Evil. Mais rassurez vous, ce jeu n’a rien de comparable avec ce dernier ! Ici, le FMV est utilisé pour les vidéos d’enregistrements de témoignages que vous allez devoir visionner durant votre enquête. Cela permet d’exploiter pleinement le superbe jeu d’acteur de Viva Seifert, une gymnaste et musicienne britannique, qui joue le rôle principal (le seul d’ailleurs).

viva steifert her story

Un concept minimaliste mais novateur

Dès le début, le jeu fait dans le minimalisme. Pas d’introduction, pas de cinématique, juste une vieille interface Windows pour vous accueillir, et une note sur votre bureau qui vous explique le fonctionnement du jeu. Vous avez une base de données à votre disposition, contenant des vidéos d’une femme liée à une affaire de meurtre. Quel est son lien avec cette affaire ? Vous ne le saurez qu’en rassemblant les différentes vidéos de cette base de donnée en tapant les mots-clés de votre choix. La jeune femme parle d’un certain Simon et vous voulez en apprendre plus sur lui ? Il suffit de taper son nom dans la barre de recherche et vous trouverez les vidéos dans lequel le nom « Simon » est prononcé. Et cela fonctionne pour n’importe quel mot. Mais attention, pour éviter les petits malins qui voudraient tricher en insérant des mots passe-partout, (« the », « he »), la base de donnée n’affiche que les cinq premières vidéos correspondantes. À vous de bien choisir vos mots-clés, et de reconstituer l’histoire, tel un puzzle dont vous devez assembler les pièces petit à petit.

her story gameplay

Une expérience narrative hors du commun

Le jeu est plutôt défini comme un film interactif que comme un jeu vidéo, de part son gameplay minimaliste et sa narration développée. Le scénario est très bon, et on sent qu’il a été spécialement conçu pour ce type de jeu : il joue avec nous, en nous faisant croire certaines choses, en nous montrant d’autres indices qui font remettre nos théories en question. Je ne peux pas vraiment en dire plus sur le scénario, sous peine de vous gâcher l’expérience du jeu. Face au gameplay le joueur est à la fois très limité et très libre. Limité car la seule chose que nous pouvons faire est de taper des mots et de choisir des vidéos à regarder (et aussi de jouer à un petit jeu type Othello sur le bureau Windows, ce qui est complètement anecdotique). Malgré ça, vous êtes totalement libres dans le choix de vos mots. Vous pouvez taper tout et n’importe quoi, si le mot apparaît dans une vidéo, vous la trouverez. La principale force de ce système, c’est qu’il permet à chaque joueur d’avoir une expérience unique de ce jeu. Chaque joueur ne va pas forcément découvrir les éléments de l’histoire dans le même ordre, certains vont découvrir des éléments clés du scénario bien plus tôt dans le jeu que d’autres. La durée de vie du titre est, par conséquent, un peu aléatoire. Si vous tombez par hasard sur un élément important en début de jeu, vous allez forcément comprendre l’histoire plus rapidement qu’un joueur qui découvre d’abord les petits indices en premier, puis les gros. Défaut ou caractéristique du jeu ? À vous de voir. Personnellement, j’ai découvert les indices dans un ordre qui m’a permis de finir l’aventure en 7 heures. En moyenne, elle dure de 4 à 9h. Certains diront que c’est assez court. Personnellement, je trouve que c’est le temps idéal pour l’expérience que propose le jeu. Un petit mot sur la musique : l’ambiance sonore est assez discrète et peu variée mais colle parfaitement avec l’ambiance du jeu : calme, mystérieuse, elle donne l’impression d’être hors du temps.

her story database fuck

Eh oui, même les gros mots :p

Un jeu peu accessible

Her Story est un jeu original. Peut-être trop original pour certains. Le concept, bien que novateur, ne fera pas l’unanimité chez les gamers. Si vous faites partie de ceux qui considèrent qu’un jeu vidéo se définit essentiellement par son gameplay, alors Her Story ne vous convaincra peut-être pas en tant que « jeu vidéo ». Finalement, ce que nous propose le jeu, c’est un travail d’enquête. Travail qui peut être amusant pour certains, mais fastidieux pour d’autres. C’est une véritable réflexion, un grand puzzle : une affaire de meurtre que nous devons résoudre tout en n’ayant aucune idée du contexte, en visionnant des vidéos filmées à des dates différentes dans un ordre aléatoire. On peut parfois être frustré quand on arrive vers la fin du jeu, qu’on ne sait plus quel mot taper, et qu’on ne découvre plus rien qui nous aide à vraiment comprendre l’histoire. Petit point qui m’a déçu : certaines vidéos sont complètement inutiles et ne peuvent pas être découvertes avant d’arriver à la fin de l’histoire principale. Par exemple celles d’un détecteur de mensonge qui ne contiennent que des « yes » et des « no ». On est obligé de devoir utiliser des commandes un peu cheatés pour réussir à débloquer toutes les vidéos de la base de donnée. Autre point qui pourrait en rebuter certains : le jeu est uniquement en anglais. Les vidéos comportent heureusement des sous-titres, et le niveau n’est pas extrêmement élevé, mais pour un jeu qui repose autant sur la narration et sur le choix des mots, il vaut mieux avoir un bon niveau d’anglais pour pouvoir l’apprécier pleinement.

her story enquete

Her Story est un jeu qui ne s’adresse pas à tout le monde. Plus qu’un jeu, c’est une expérience narrative singulière qui nous est proposée. Nous menons une enquête de manière réaliste avec un scénario captivant et une narration excellente. Si vous avez un niveau d’anglais correct, que vous aimez jouer au détective et que vous voulez vous essayer à une expérience différente de ce qu’on peut trouver actuellement en matière de jeux policiers, alors je ne peux que vous conseiller de l’acheter. Pour 6€ (et moins en période de soldes), vous ne le regretterez pas.

D'autres articles pour vous

1 Commentaire

  • Reply Laurine 13 décembre 2016 at 13:52

    Bonjour,
    Her Story est un jeu vraiment particulier. Le gameplay est très original et j’avoue que ce titre a complètement retenu mon attention du début jusqu’à la fin. En tout cas, j’ai adoré enquêter sur cette affaire.

  • Laisser un commentaire