TEST : Papers, Please : Gloire à l’Arstotzka !

8 février 2017

N’avez-vous jamais rêvé d’être douanier ? Moi non plus ! Et pourtant, lorsque j’ai découvert ce jeu lors de l’exposition « Over Game » sur les jeux indépendants, il m’a intriguée et m’a donné envie de le tester !

Papers please titre

Papers, Please est un jeu indépendant imaginé et créé par Lucas Pope qui nous met dans la peau d’un citoyen du « glorieux » pays d’Arstotzka. Ce magnifique pays aux consonances slaves n’est ni plus ni moins qu’une référence aux dictatures communistes d’il y a quelques décennies. Assigné au poste de garde-frontière, vous devez contrôler les papiers de chaque migrant afin de leur autoriser ou refuser l’accès au pays.

Papers Please Review

Un travail exigeant

Autant vous le dire tout de suite, Papers Please n’est pas un jeu fait pour se détendre. C’est une véritable simulation de douanier, où l’on vous demandera de vérifier attentivement chaque information des différents documents demandés qui varient en fonction de la nationalité de la personne, du motif de son entrée au pays ainsi que des éléments de l’actualité. Vous commencez au Jour 1, avec des règles très simples. Puis, jour après jour, de nouvelles réglementations s’ajoutent, rendant la tâche plus difficile. Vous devrez vérifier les nouveaux documents, interroger les migrants, les fouiller si besoin, indiquer le motif de refus en cas de refus, arrêter tout individu suspect, voire même abattre un individu essayant de passer la frontière de force ! Toutes ces contraintes rendent le jeu très exigeant, car à la moindre petite faute, vous recevez des avertissements de l’État. Plus vous allez vite à traiter les clients, et plus la paye sera grande. Mais attention, au bout de deux erreurs, chaque erreur supplémentaire sera retenue sur votre salaire. Et croyez-moi, vous vous en mordrez vite les doigts. Car avec votre loyer, le chauffage et la nourriture pour votre famille de quatre personnes, vous n’avez pas intérêt à trop vous tromper sous peine de voir toute votre famille mourir de faim, de froid ou de maladie (ce qui m’est arrivé lors de ma première partie).

Papers Please

Des choix difficiles

Plus qu’une simple simulation de douanier, Papers Please met le joueur face à des choix moraux délicats. Au cœur d’un système corrompu, vous êtes dans une position difficile. Allez-vous obéir aveuglément au système ? Allez-vous tenter de vous y opposer, sachant que cela mettra en danger votre famille et votre vie ? De nombreuses situations nous mettent face à des dilemmes. Vous pourriez laisser passer cette femme qui cherche à retrouver son fils et qui vous implore. Vous pourriez être tenté de laisser passer ce contrebandier qui vous propose une jolie somme d’argent alors que votre famille est malade et sur le point de mourir de faim. Bref, des situations qui nous font réfléchir sur l’être humain, ses motivations et la conditions des hommes en temps de dictature. En fonction de vos choix, vous serez orienté vers l’une des 20 fins du jeu, qui ne sont pas toutes réjouissantes.

Papers Please interface

Papers, Please est un jeu sérieux, exigeant, qui fera travailler vos méninges lors des inspections des migrants et qui vous fera réfléchir à des concepts et situations comme la dictature, le communisme, le terrorisme et l’extrémisme. Des situations qui sont, malheureusement, encore vécues par des millions de personnes à travers le monde à l’heure actuelle. En vous plaçant au cœur du système, vous êtes confrontés à des choix difficiles qui détermineront votre destin. Un jeu que je conseille à ceux qui aiment les jeux engagés, originaux et exigeants.

D'autres articles pour vous

3 Commentaires

  • Reply Kavaliero 8 février 2017 at 22:22

    Ce jeu est vraiment une perle. Innovant et difficile mais vraiment prenant. Et certains événement nous font prendre des décisions difficile. Un jeu à tester mais qui n’est pas pour tout le monde je pense.

    • Reply Dibela 10 février 2017 at 18:41

      Oh tu y as joué ^^ C’est cool 🙂

      • Reply Piece of Geek 10 février 2017 at 18:54

        Ouai j’essaye de me tenir au courant des jeux indé. Surtout ceux qui sortent un peu du lot 😜.

    Laisser un commentaire