TEST : Super Mario Run, la mascotte de Nintendo débarque sur mobile !

21 décembre 2016

Nintendo, qui a toujours développé des jeux pour ses propres consoles, a décidé depuis quelques temps de franchir le pas et de proposer des jeux sur une plateforme où naissent de plus en plus de joueurs : les smartphones. Après sa première application Miitomo, vue plus comme un réseau social qu’un jeu vidéo, voilà que la firme de Kyoto sort son premier jeu mobile, Super Mario Run, exclusivement pour iOS au lancement.

super mario run

Un concept bien pensé pour mobile

Comme son nom l’indique, Super Mario Run s’inscrit dans le genre des runners, et fait partie de ces jeux où notre héros avance tout seul, et où c’est à nous d’éviter les obstacles, à l’image de Temple Run, Jetpack Joyride ou encore Sonic Dash. Dans ce jeu, Mario court donc tout seul, et la seule action que nous pouvons effectuer définit bien le gameplay sur lequel est fondé Mario : sauter. Il saute lorsqu’on tape une fois sur l’écran, mais ce n’est pas pour autant que les autres techniques ont disparues (comme le rebond sur les murs, la vrille en l’air…). Visuellement, je trouve ce Mario très plaisant. Il reprend la patte graphique des derniers Super Mario Bros.

Super Mario Run Gameplay

Le tour des mondes en 24 niveaux

Le tour des mondes, ou le mode aventure, comprend 6 mondes de 4 niveaux chacun. Là où le jeu pèche un peu, c’est dans la durée des niveaux : si on ne s’attarde pas sur les pièces à ramasser, ils se terminent en moins d’une minute.

Le tour des mondes

Le but de ce Super Mario Run est, comme ses prédécesseurs, d’aller jusqu’au bout des niveaux pour triompher de Bowser et sauver la princesse Peach. Pour ce faire, les gentils power-ups, du champignon jusqu’à l’étoile, vont nous aider dans notre périple. Il n’y a pas de système de vies ni de continue ici. On a le droit de mourir deux fois par niveau : on est repêché dans une bulle. Un simple tap, et Mario est reparti !

J’en parlais juste au-dessus, il y a 15 pièces à ramasser dans chaque niveau. D’abord les roses, assez facilement récupérables ; ça se complique ensuite avec les violettes, puis les noires sont les plus difficiles à dénicher. Vous allez devoir faire et refaire les niveaux des dizaines de fois afin de mémoriser par cœur leur emplacement ! Une vraie source de frustration, puisqu’il faut récupérer les 5 pièces de couleur dans la même partie ! Si vous en ratez une, il n’y a plus qu’à recommencer le stage. Un vrai plus pour les fanatiques du « 100% ».

Rendre sa gloire d’antan au château avec les défis Toad

Super Mario Run nous propose un autre mode de jeu : une course à la fortune d’une minute contre un adversaire aléatoire. Le but est d’avoir plus de points que son adversaire à la fin du timer pour remporter la victoire. Il y a deux moyens de gagner des points : le nombre de pièces ramassées pendant la session, et le nombre de Toads qui nous encouragent. Plus nos mouvements auront du style, plus il y aura de petits Toads qui vont nous supporter !

Super Mario Run Defis Toad

Pendant un défi Toad, réaliser certaines actions nous fait remplir la jauge de pièces en folie. Cette dernière, une fois pleine, va faire apparaître plus de pièces sur la map pendant un court laps de temps. Une fois le défi gagné, les Toads que nous avons ralliés à notre cause se joignent à notre royaume. Ainsi, plus on aura de Toads dans notre royaume, plus notre château va grandir, et de plus en plus d’éléments vont se débloquer. Grâce aux pièces qu’on aura collectées aussi bien dans le mode principal que dans les défis Toad, on va pouvoir acheter de nouvelles maisons, des objets propres à l’univers de Mario comme le tuyau vert ou le drapeau de fin de niveau pour décorer notre royaume à notre façon ! Ce mode de jeu ajoute un peu de durée de vie à ce Super Mario Run là où son mode aventure se finit en deux heures (et encore).

Super Mario Run Royaume


Points positifs

  • Gameplay simple à une main
  • Plusieurs personnages jouables
  • Beau, et menus bien designés
  • Les défis Toad qui ajoutent un peu de contenu
  • Les pièces à récupérer dans chaque niveau

Points négatifs

  • Les 24 niveaux sont très courts
  • Une connexion internet obligatoire, bien que le mode aventure n’en a pas besoin
  • Que sur iOS pour le moment

C’est avec Super Mario Run que Nintendo se lance dans la conquête du mobile en cette fin d’année. Nintendo a réussi à adapter le gameplay des jeux Mario à une main sur téléphones, et nous propose 24 niveaux bien pensés, même si l’on ne peut que regretter leur faible durée pour les 9,99 € déboursés. Malgré ça, ce jeu m’a fait plaisir car j’ai retrouvé une licence que j’avais complètement laissée de côté, de par son faible renouvellement dans chaque opus. Ce Mario présage tout de même un bel avenir pour Nintendo dans le marché mobile, en attendant les prochaines licences Animal Crossing et Fire Emblem Heroes !

D'autres articles pour vous

4 Commentaires

  • Reply Nirvana 20 janvier 2017 at 11:13

    Perso, dès que j’ai entendu parler de la sortie du jeu, je m’étais déjà dit que je n’allais pas utiliser des sous pour l’acheter. Je pense sincèrement qu’il y a mieux comme runner.

  • Reply Kavaliero 31 janvier 2017 at 21:26

    Je l’attends sur Android… Sooooon.
    Après le coup de la connexion wifi obligatoire c’est abusé je trouve.

    • Reply Shineydark 31 janvier 2017 at 21:36

      Un peu plus d’un mois avant sa sortie 🙂 je trouve ça un peu dommage d’ailleurs l’exclu sur iOS.
      C’est vrai que la connexion internet obligatoire je m’y attendais tellement pas, surtout pour un jeu de la sorte, où tu joues seul ^^’

  • Reply Fire Emblem Heroes : Nintendo s’essaie au free-to-play sur mobile - Le Coffre Bonus 16 février 2017 at 17:00

    […] Miitomo et Super Mario Run, Nintendo s’essaie une nouvelle fois au jeu mobile avec une licence moins connue du grand public […]

  • Laisser un commentaire