TEST : Yo-kai Watch, le nouveau Pokémon ?

13 mars 2016

Développé et édité par Level-5, Yo-kai Watch est un jeu vidéo sorti en 2013 sur 3DS, au Japon. Il compte pour le moment deux opus, bien qu’un troisième ait été annoncé. C’est seulement trois ans après la sortie du premier jeu,  après le franc succès qu’il rencontre au Japon, que le jeu nous est destiné, petits Européens. Le jeu sortira le 29 Avril prochain.

yokai watch

Premiers pas

La démo commence avec une cinématique, où l’on voit un garçon du nom de Keita se balader dans une forêt, muni de son filet. C’est là qu’il tombe sur une machine à capsules étrange. Il s’approche et met alors une pièce dans la machine. En sort une capsule, qu’il s’empresse d’ouvrir. Quelque chose de magique en sort (on ne sait pas trop quoi dans la démo, mais on se doute que c’est comme cela qu’il a obtenu sa montre Yo-kai). C’est à partir de ce moment que « sa vie a complètement changé ».

yo-kai

On connaît maintenant la trame scénaristique. D’accord, mais qu’est-ce que c’est, un Yo-kai ? Pour les Japonais, ce sont des créatures surnaturelles, provenant des légendes et contes traditionnels du Japon. En jeu, ce sont donc de petites créatures, certaines mignonnes, d’autres vraiment affreuses, que vous aurez à vos côtés, ou que vous combattrez. Chaque Yo-kai a un niveau, des statistiques, et peut progresser.

Yokai

Quelques Yo-kai

Après cette courte cinématique d’introduction, un Yo-kai, Whisper, nous demande d’aller chercher des Yo-kai cachés un peu partout dans la ville. On prend notre courage à deux mains et on va les chercher ! Les Yo-kai sont invisibles, mais grâce à notre montre, on va pouvoir les détecter et les affronter.

Le système des combats

Les combats sont en trois contre trois. On peut avoir six Yo-kai avec nous, et les faire tourner grâce à la roue au centre de l’écran inférieur. On peut donc décider qui reste au front, et qui se repose derrière. Les monstres attaquent automatiquement la cible visée. Sur le menu de combat, quatre boutons : Âmultime, Cible, Objets, Purifier.

Âmultime : permet de faire une grosse attaque en effectuant une petite action au stylet, comme dessiner des symboles, taper sur des pièces qui apparaissent ou encore faire plusieurs cercles dans le sens demandé.

Cible : pour définir le Yo-kai adverse à attaquer

Objets : cette fonction n’est pas utilisée dans la démo… Peut-être similaire à Pokémon ?

Purifier : lorsqu’un Yo-kai meurt, on peut le ressusciter en le plaçant à l’arrière

Design et fonctionnalités

Graphiquement, on peut voir une petite ressemblance aux dernières versions de Pokémon (surtout en intérieur), mais en plus coloré et enfantin. Je trouve ça plutôt joli, que ce soit en combat ou en dehors. Les musiques sont sympas et restent dans la tête ; les thèmes collent bien aux différents univers. Pour ce qui est des boutons et autres fonctionnalités, nous avons le radar à Yo-kai et la loupe pour les trouver, une map sur l’écran tactile, qu’on peut plus ou moins agrandir. La possibilité de courir en maintenant B enfoncé, et de pivoter la caméra avec L et R, pour avoir une vue plus en diagonale. Pour finir, il y a un inventaire, mais non accessible sur cette démo.Décors

Je pense que Yo-kai Watch a de quoi de nous impressionner et nous rendre fan de ses petits monstres, comme Pokémon l’a fait avec les siens. Pour ma part, je ne trouve pas qu’il y a une réelle ressemblance avec Pokémon, si ce n’est la collection des monstres. Le système des combats et l’histoire sont complètement différents. Ce jeu semble voué à un avenir prometteur. On attend la version définitive qui ne saurait tarder !

D'autres articles pour vous

3 Commentaires

  • Reply Laurine 13 décembre 2016 at 13:59

    En tant que fan de Pokémon, je devais absolument essayer Yo-kai Watch ! J’ai joué à la démo et j’ai ensuite découvert la version définitive. Je peux dire que j’ai été charmée. 🙂

    • Reply Shineydark 13 décembre 2016 at 21:18

      Ahah j’en ai fait de même, je me suis juste contenté de la version démo ! Peut-être que je devrais tester la version entière un de ces quatre 🙂

      • Reply Laurine 16 décembre 2016 at 04:42

        Je vous encourage à le faire. Vous ne serez pas déçu. 🙂

    Laisser un commentaire